Démarrer ou arrêter la musique

Titre de paragraphe

Saisissez le texte du paragraphe ici
lettre-ouverte-mars-2016.pdf

Titre de paragraphe

Saisissez le texte du paragraphe ici
réponse Région a CODELIAPP 20 06 2016

Lettre ouverte au Président de Région

Lettre ouverte
des élus locaux et des usagers de la ligne Agen – Périgueux
au PRÉSIDENT de Région


      Monsieur le PRÉSIDENT,

      La ligne Périgueux – Agen est un élément important de structuration pour les territoires ruraux qu'elle dessert et pour leurs habitants. Son maintien est un vecteur primordial pour limiter la désertification de nos Communes et, pourquoi pas, les redynamiser.

      Malgré les efforts de l'Aquitaine pour les transports ferroviaires, le lent déclin que l'on constate depuis plusieurs années sur cet axe en raison des horaires inadaptés aux besoins des voyageurs, des correspondances trop longues ou inexistantes, des suppressions de trains à répétition, des fermetures abusives pour travaux participe au sentiment d'abandon de nos concitoyens.

    Au contraire, une desserte adaptée aux trajets quotidiens, pour le travail ou l'éducation, ainsi qu'aux déplacements plus longs ( accès aux soins, tourisme, famille, loisirs ) permettrait l'installation de nouvelles familles dans nos régions.

    Le transport par car ne nous paraît pas adapté en raison des temps de trajets qu'il suppose et des répercussions des aléas climatiques sur nos routes. D'ailleurs, chaque fois que la SNCF remplace les TER par des bus, ceux – ci sont quasiment vides.

    Nous vous demandons donc de mettre en place, dès 2017, une offre horaire qui permette et facilite les déplacements évoqués ci – dessus afin de garantir un accès à la mobilité et toutes ses déclinaisons ( emplois, études, soins,... ) au plus grand nombre.

    Plutôt que des horaires cadencés, inadaptés à ce type de ligne, nous souhaitons une desserte qui permette les déplacements incontournables ( matin, midi et soir ) ainsi que des trajets longues distances attirants ( par exemple : Agen – Périgueux – Limoges sans changement de trains et avec des correspondances vers les trains Inter – Cités  à Limoges et Agen ).

    En vous remerciant de l'intérêt que vous voudrez bien porter à notre demande nous vous prions de croire, Monsieur le PRÉSIDENT, en nos sentiments les plus respectueux.


      Conseillers Départementaux
      Présidents de Communautés de Communes
      Maires
    Associations d'usagers

Courrier Au Conseil Régional

invitation du CODELIAPP à reunion de travail sur nouveaux horaires

Réponse du 13 mars 2013 de M UTHURRY vice président du Conseil Régional 

invitation CODELIAPP a réunion travail sur nouveaux horaires

Réponse du 13 mars 2013 de M UTHURRY Vice président du Conseil Général au CODELIAPP 

Demande de rencontre avec Alain ROUSSET ...


CODELIAPP
Collectif de Coordination pour la Défense de la Ligne SNCF Agen-Périgueux-Paris
Mairie de Monsempron Libos  47500 MONSEMPRON LIBOS 
Teleph :  JP Jolly : 06 31 60 78 44 J. Valadié : 06 78 15 07 22

Le 24 mars 2014

Monsieur Alain ROUSSET
Président de la Région Aquitaine
14, rue François de Sourdis
33077 BORDEAUX cedex



Monsieur le Président,


Nous avons bien reçu votre lettre du 25 février 2014  qui répondait à notre courrier du 4 décembre 2013 , nous vous en remercions .

Quant au projet régional de réouverture de la ligne Agen Villeneuve, il semblerait que ce projet soit compromis. Le comité de pilotage du 18 février 2013 nous a informé de la mise en place d'un autobus de Haut Niveau de Service (CHNS).

Ce projet de réouverture ferroviaire, d'après ce comité, serait différé et inscrit dans le plan du GPSO.  L'inscription de ce projet, avec la réouverture de la ligne ferroviaire Villeneuve Agen était prévue en 2014 au dernier contrat de plan  ; vous comprendrez notre interrogation … quand on nous dit : « ça sera pour plus tard ! » Que devient  dans ce contexte le Grenelle de l' environnement ?

La Région a trouvé le  financement  pour la réouverture Oloron – Bedous. Nous vous rappelons que l'étude de faisabilité Villeneuve Agen donnait environ 1100 voyageurs par jour !

Les cars même CHNS bien qu'aux normes européennes anti pollution  « euro » 5 sont tout de même sur les routes et les encombrent un peu plus.

Concernant Agen Périgueux, vous nous rappelez que le contexte est difficile « la Région met tout son poids dans la balance pour défendre la pérennisation des lignes secondaires et notamment l'inscription dans le CPER 2014 2020 de la régénération de tout ou partie de l'axe Agen Périgueux ».Nous souhaitons effectivement que cette ligne ferroviaire soit bien prise en compte dans le contrat 2014/2020.

Vous comprendrez facilement que notre région fuméloise déjà bien maltraitée économiquement, ne puisse se résoudre à la confiscation d'un autre élément de désenclavement ; vous nous précisez, Monsieur le Président, que cette ligne a déjà fait l'objet de travaux importants entre Le Buisson de Cadouin et Siorac en Périgord, c'est vrai, mais, nous vous rappelons que ceci était déjà inhérent à la régénération de l'axe Sarlat/Bergerac.

Nous demandons depuis plus de trois ans, à chaque comité de ligne, qu'une circulation sans rupture de transport entre Agen, Périgueux et Limoges, afin que les usagers puissent avoir le choix d'emprunter cet axe. 

Nous avons bien apprécié le dernier paragraphe de votre lettre : « la préoccupation de la Région Aquitaine d'assurer la sauvegarde des lignes secondaires et, en premier lieu, d'éviter leur fermeture ou la dégradation de leurs performances , c'est pourquoi elle a demandé à RFF une ré actualisation de l'audit de l'infrastructure ferroviaire qui permettra de quantifier l'urgence des interventions lourdes et de hiérarchiser les priorités d'investissement en connaissance de cause». Nous craignons que la conclusion de RFF, dans le contexte actuel, pour nos petites lignes ne soit pas à notre avantage.

Votre premier Vice Président M. UTHURRY nous a bien précisé par courrier que la Région considérait l'axe ferroviaire Agen-Périgueux comme un axe structurant, ce qui nous semble très important.

Le service public TER en Aquitaine c'est, d'après vos services, 70% de subvention et 30% de vente de billets ; quant à la Région Midi Pyrénées, d'après le un récent article de presse, c'est 79% de subvention et 21 % de vente de billets. C'est un choix politique, car le service public c'est l'intérêt général de la nation. Nos routes sont largement surchargées de circulation, en particulier de poids lourds , pour que la politique votée du Grenelle de l'Environnement soit appliquée.

Vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à cet axe AGEN PERIGUEUX, comme vous l'avez fait en 2002, la Région devenant organisatrice des transports TER .

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l'assurance de notre considération respectueuse.


Jean Pierre JOLLY
Jacques VALADIÉ
co-présidents du CODELIAPP
Mairie de Monsempron Libos
47500 Monsempron Libos


Jean Pierre JOLLY          Jacques VALADIÉ


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : samedi 25 mars 2017