Démarrer ou arrêter la musique

compte rendu

CODELIAPP
(Collectif de défense de la ligne Agen-Périgueux-Limoges-Paris).
COMPTE-RENDU ASSEMBLEE GENERALE DU 17 MARS 2017.
(Siège social : Mairie de Monsempron-libos).

Présents ou représentés (24) : Arènes Annie, Arènes J.Jacques,  Arnac Sylviane (coprésidente), Barutello  Sylvain, Borie Daniel (conseiller départemental, maire de St-Vite), Cavadini Hubert (adjoint mairie de Sauveterre la Lémance), Camani Pierre (président du conseil départemental représenté par Daniel Borie), Caron J.Charles (adjoint mairie de Monsempron-Libos), Durou J.Luc (trésorier adjoint) , Froment Anne-Marie (association patrimoine val-lémance), Grasset Eric (maire de Condezaygues), Jolly J.Pierre (coprésident), Loisy Daniel, Muller Gérard (Penne d'Agenais), Pascalin Sabrina (mairie de St Sylvestre),  Pinet Pierrette (Penne d'Agenais), Rauzet Emilien (mairie de Cuzorn) Revers Thierry (mairie de Montayral), Siders Monique (trésorière), Valadié Alain, Valadié Jacques (Administrateur chargé de la communication), Verrier Jean-Pierre (secrétaire), Xuereb J.Marc (Manager lignes TER Agen-Périgueux, Agen-Bordeaux), Zaballos yannick. 
Excusés (19):Borsato Daniel, Boucheyrou Christian, Cassany Patrick, maire de Villeneuve sur Lot ( conseiller départemental), Costes J.Louis (député maire de Fumel), Costes Marie (conseillère régionale) Dazord Pierre, Delsol Maxime, Mme.Mr. Fresquet (Libos), Garrouste Maria, Gaubert Fabienne,  Hatcher Julie, Klein (mairie de St Front), Maisonnave Marc (secrétaire adjoint), Maurel, Mme.Mr. Pradelle, Simon Pierre, Valadié Christiane.

A l'ordre du jour :

Rapport moral, rapport d'activité, rapport financier pour l'année 2016, le point sur la ligne Agen- Périgueux, renouvellement du conseil d'administration, questions diverses.

Mme Sylviane Arnac, coprésidente, ouvre la séance à 18h 30 en demandant à l'assemblée de respecter une minute de silence à la mémoire de deux membres de l'association récemment décédés, Mr Macard et Mr Pinet.
Elle entame ensuite l'ordre du jour en exposant le rapport moral.

1) Rapport moral :

Sylviane Arnac rappelle les objectifs du Codeliapp (crée à l'initiative de Jacques Valadié)  pour  la défense de la ligne Agen-Périgueux-Limoges-Paris :
Depuis 23 ans, le CODELIAPP milite pour un transport public conforme aux besoins des citoyens de l'axe Agen-Périgueux. Les usagers sont toujours intéressés par ce transport ferroviaire propre, protecteur de l'environnement, mais la SNCF semble plus réticente à fournir en zones rurales des circulations régulières, en particulier pour les voyageurs qui font un trajet travail ou pour les jeune étudiants des lycées et  facultés , en bref, pour l'ensemble des citoyens.
La " mode " étant, à priori, le transfert sur des axes routiers déjà largement encombrés et accidentogènes, on ne comprend plus la politique des pouvoir publics qui, d'un côté se targuent d'avoir créé la COP 21 et de l'autre, accentuent la pollution avec la mise en service des cars Macron par exemple.
De toute évidence, les lobbys routiers ont toujours un bel avenir. Sans oublier que toutes ces circulations de nouveaux cars à des prix défiant, il est vrai, toute concurrence, s'effectuent sur les structures payées, elles, avec l'argent public. Ne l'oublions pas.
La nouvelle région Aquitaine, qui soutient cet axe depuis 2012, parle de mobilité qui serait une source de progrès. Il faut se déplacer vers son lycée, sa faculté, son lieu de travail ou tout autre lieu qui celui où l'on habite. L'enjeu est un enjeu de rapidité, d'accessibilité le plus sûr possible. Mais les petites lignes desservant nos zones rurales semblent, dans cette politique d'intérêt général, être oubliées.
La question de la santé, des loisirs, de la créativité se posent dans les espaces ruraux. Quand on concentre les activités dans de grands centres, il ne faut pas oublier que ceux qui en sont en dehors se sentent forcément abandonnés et se posent la question de l'égalité. Que fait-on quand on est un élu de l'intérêt général, souvent en concurrence avec l'économie de marché en ce qui concerne les zones rurales ?
Nos objectifs n'ont pas changé :
·                Modernisation et développement de l'axe Agen-Périgueux,
·                Réouverture de la ligne SNCF Villeneuve-Penne, comme promis par la région Aquitaine dans le cadre du GPSO, avec la mise en œuvre de Bordeaux-Toulouse. Faut-il avoir confiance ?
·                Quant à la LGV Bordeaux-Toulouse, nous nous sommes positionnés sous deux conditions :
·                Remise en état de la ligne existante Bordeaux-Toulouse,
·                Pas de rupture de charge à Agen entre gare centre et future gare LGV.
Annoncée pour les horaires d'été, réouverture de la liaison Agen-Périgueux-Limoges, promise au Comité de Ligne d'Agen, le 8 juin 2016.
Merci à toutes et tous ceux qui nous soutiennent : élus, municipalités, adhérents, citoyens, usagers.
Nous sommes, à 23 ans, en pleine jeunesse et toujours combatifs.
Le rapport moral soumis au vote est approuvé à l'unanimité.

2) Rapport d'activité :


Jean-Pierre Jolly , coprésident du Codeliapp présente le calendrier des différentes réunions qui ont eu lieu au cours de l'année 2016 :
·                23 février 2016                Réunion Commission de contrôle (Codeliapp)
·                5 mars 2017                Assemblée générale Périgord Rail Plus à Le Buisson (Dordogne)
·                12 mars 2016                Assemblée générale CODELIAPP
·                16 avril 2016                Conseil Administration CODELIAPP
·                30 avril 2016                Réunion CNR (assises du Rail)
·                4 mai 2016                Rencontre avec Mme COSTES
·                7 mai 2016                mise à jour du site internet à Penne
·                21 mai 2016                Réunion du Bureau du Codeliapp
·                8 juin 2016                Comité de ligne avec Région et SNCF au Conseil Départemental à Agen
·                28 juin 2016                Conseil Administration CODELIAPP
·                8 octobre 2016                Mise à jour du site internet à Penne
·                4 novembre 2016                Conseil Administration CODELIAPP à Monsempron-Libos
·                22 novembre 2016                Forum échange avenir et enjeux mobilité SNCF/Association a Bordeaux
·                3 décembre 2016                Assemblée Générale Convergence Nationale Rail
·               
Le rapport d'activité est adopté à l'unanimité.

3) Compte-rendu Financier (présenté par Monique Siders, trésorière) : La commission financière s'est réunie le 2 mars 2017 et a vérifié la bonne tenue de la comptabilité. L'exercice vérifié, court du 1er décembre 2015 au 31 novembre 2016.les soldes extrêmes de cette période étaient les suivants : 3.346,21€ (01/12/2015) et 3.727,20€ (31/11/2016).avec une différence positive de 380,99€.
les dépenses  ( 792,01€) : le Collectif a contracté une prime d'assurance (pour la tenue de ses réunions) pour un montant annuel de 157,58€ ; des  adhésions ont été versées respectivement  à Convergence Nationale Rail [CNR] mouvement constitué d'associations de même nature que notre Collectif (30€), à Périgord Rail Plus (14€) et à Radio 4 (17€)  ; des fournitures de bureau ont été achetées pour le fonctionnement du secrétariat (53,07€) ; les frais postaux (affranchissement) se sont élevés à 44,20€ ; une couronne de fleurs (gerbe) a été achetée suite au décès d'un adhérent du Collectif (30€).
Les recettes (1.120€) : Elles sont constituées des participations des cartes d'adhérents, pour un montant de 255€ et des subventions des communes, d'un montant total de 865€ [Blanquefort s Briolance 50€, Condezaygues 100€, Fumel 100€ , Monsempron libos 80€, Montayral 100€, Penne d'Agenais 80€ St Front s/Lémance 50€, St Sylvestre 55€ Sauveterre La lémance 50€, Trentels 50€  et Villeneuve sur Lot 150€] .
Dernière information ne concernant pas l'exercice considéré : le Collectif a acheté le mois dernier une imprimante, avec consommables (cartouches de remplacement et ramette de papier) pour un montant de 116, 88€.
Enfin, le montant de la carte d'adhérent reste fixé à 5€.
Le rapport financier a été approuvé à l'unanimité.
Un deuxième commissaire aux comptes étant nécessaire pour suppléer Mme Annie Arènes, Mr Yannick Zaballos a bien voulu accepter cette charge. Nous l'en remercions.

4) Renouvellement du Conseil d'administration :
En l'absence de nouvelles candidatures, Le conseil d'administration sortant démissionnaire a été reconduit pour l'année 2017 à l'unanimité des membres  présents. Il se compose comme suit :
Membres du Bureau :
·                Président d'honneur :                Serge Fresquet.
·                Coprésidents :                Sylviane Arnac, Jean-Pierre Jolly.
·                Membre fondateur chargé de la communication et des liens avec les autres associations (Périgord Rail Plus, Convergence Nationale Rail) :                Jacques Valadié.
·                Secrétaire :                Jean-Pierre Verrier .
·                Secrétaire adjoint :                Marc Maisonnave.
·                Trésorière :                Monique Siders.
·                Trésorier adjoint :                Jean-Luc Durou.
·                Membre du bureau :                Barutello Sylvain.
Administrateurs : Pons Jacques, Simon Pierre.

5)  Le point sur la ligne 48  Agen-Périgueux, devenir de la ligne, projets pour 2017 :

Lettre d'Alain Rousset : Jacques Valadié fait état de la réponse d'Alain Rousset (président de la région Nouvelle Aquitaine) à la lettre ouverte qui lui avait été adressée par le Codeliapp et Périgord Rail Plus et signée par plus de 200 élus concernant l'avenir de la ligne Agen-Périgueux.
Le président de région déplore une certaine dégradation du service public TER dans toute la région, les dysfonctionnements sur cette ligne liés aux travaux, retards, suppression de trains remplacés par des bus. Il regrette le manque d'anticipation de la SNCF Réseau qui n'a pas permis l'inscription de la ligne au contrat de plan état-région 2015-2020.Il précise que la région reste mobilisée pour soutenir cette ligne TER qui est confirmée comme axe structurant de la région Nouvelle Aquitaine et qui est indispensable au désenclavement de la région.
Une amélioration des horaires devrait avoir lieu, en relation avec la nouvelle ligne TGV Bordeaux-Tours qui entrera en service le 2 juillet, et avec la mise en place d'un aller-retour quotidien Agen-Périgueux-Limoges direct sans rupture de charge à Périgueux.

  • Lettre de Mme Costes (conseillère régionale) : Bien qu'empêchée, Mme Costes nous informe par courrier                        que lors de la cession plénière du conseil régional du 13 février 2017, la modernisation d'un certain nombre d'axes ferroviaires de la région Nouvelle Aquitaine à été inscrite au budget primitif 2017, dont la ligne Agen-Périgueux, pour laquelle des études préliminaires seront lancées en 2017en vue de sa régénération face au risque de dégradation.
  • Informations et statistiques sur la ligne Agen-Périgueux :
Jean-Marc Xuereb (mobilité SNCF, manager des lignes TER 47 Agen-Bordeaux et 48 Agen-Périgueux) intervient pour donner quelques informations et statistiques sur la ligne:
Il note une amélioration dans tous les domaines sur l'année 2016 : Plus de régularité des trains (plus de 90% respectent les horaires (contre 85% sur le reste du réseau régional) , moins de suppressions de trains : 20 trains supprimés (2,70%)  sur 522  qui ont circulés. 38 trains ont connus des retards qui  s'expliquent par des causes internes (travaux, problèmes mécaniques, grèves, etc …). 21% des retards sont dus à des causes externes (météorologiques, obstacles sur la voie, heurts avec du gibier, etc..).
Si la fréquentation a connue une légère baisse d'environ 10% de septembre 2015 à septembre 2016,  cette baisse est à relativiser car elle est moins importante que la moyenne sur le réseau Aquitain, avec cependant une augmentation sensible de la fréquentation des scolaires).  La vitesse entre Le Buisson et Sarlat est toujours limitée à 70km/h, malgré les travaux de rénovation effectués.
Des travaux sont prévus sur la ligne du 20 mars au 28 avril (mais de nuit, donc ils n'impacteront pas le trafic). D'autres  travaux du 2 au 27 octobre  sont aussi prévus mais cette fois de jour.
Jean-Marc Xuereb rappelle que la nouvelle ligne TGV Bordeaux-Tours, met Agen à 3 h de Paris, et indique aussi que la gare d'Agen est la première gare de correspondance de la région Aquitaine, et qu'une plateforme multimodale à Agen serait utile pour les besoins du désenclavement local.
Il y aura trois correspondances supplémentaires  sur la ligne Agen-Penne-Monsempron-Libos avec arrêt dans toutes les gares. De plus la création d'un aller-retour quotidien Agen-Limoges du lundi au vendredi est confirmée, avec correspondance à Limoges avec les trains inter-cités vers Paris. Un aller-retour supplémentaire le samedi et le dimanche est à l'étude. Une réorganisation des horaires est en cours pour permettre les correspondances avec l'entrée en service du TGV Bordeaux-Paris.

6 Questions diverses :

Plusieurs sujets ont ensuite étés abordés :
Ligne LGV Bordeaux-Toulouse : Elle est pour l'instant en attente de financement . le positionnement de la nouvelle gare TGV tel qu'il semble prévu devrait être favorable à la ligne TER Agen-Périgueux, à condition qu'il n'y ai pas de rupture de charge.
  • Désenclavement du territoire : Les politiques d'aménagement du territoire au profit des grandes métropoles  contribuent à la désertification des campagnes. En cette période d'élections, Il serait opportun d'attirer l'attention des candidats sur ce problème. Le réseau TER participe à ce désenclavement, notamment la ligne Agen-Périgueux qui doit donc être confortée (les dernières décisions de la région augmentant les fréquences des trains vont dans ce sens). Mais il faudrait aussi développer le transport marchandise (des contacts avec les entreprises susceptibles d'être intéressées devraient être pris en ce sens.
  • Tourisme : La ligne Agen-Périgueux traversant une région particulièrement attractive pour le tourisme, notamment dans le domaine de la préhistoire, l'instauration d'un train à vocation touristique et préhistorique a été évoquée :
Jean-Marc xuereb indique qu'un inventaire des sites remarquables touristiques et préhistoriques traversés par la ligne devrait être effectué par la région Nouvelle Aquitaine, ainsi qu'une vidéo diffusée sur Youtube qui devrait permettre de promouvoir ce patrimoine.
  • Ligne Villeneuve-Penne : le projet de réouverture n'est pas enterré : Il devrait être réexaminé au moment opportun dans le cadre du G.P.S.O. (Grands Projets Sud-Ouest). Le prochain comité de ligne qui doit se tenir à Agen en avril, devrait aborder le sujet.
Une lettre du Codeliapp sera envoyée pour demander la réactivation du projet, lequel, comme le souligne Jacques Valadié avait été largement surévalué en son temps.
  • Assises de St Malo : Sylviane Arnac , en tant que représentante de Convergence nationale du rail, a assistée au congrès de la CGT Rail à St Malo : 1000 participants venus de toute la France  à ces assises pour montrer leur attachement pour le rail et au service public, et dénoncer le désengagement de l'état (40 milliards de déficit pour la SNCF), et  la mise en concurrence avec les transporteurs privés sur le rail à partir de 2019. 
L'ordre du jour étant épuisé, Sylviane Arnac lève la séance à 20 heures, suivi du pot de l'amitié.
Le secrétaire : Jean-Pierre Verrier.

Halte ....... aux détracteurs de la ligne Agen Perigueux Paris !!!

Titre de paragraphe

Saisissez le texte du paragraphe ici

Titre de paragraphe

Saisissez le texte du paragraphe ici
AG 2014


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : samedi 25 mars 2017