Démarrer ou arrêter la musique

Le Collectif rencontre Réseau Ferré de France

COLLECTIF de COORDINATION pour la DEFENSE de la LIGNE SNCF
AGEN-PERIGUEUX-PARIS


Lieu dit " Coquillou " 47500 FUMEL


Compte- rendu de la réunion avec Réseau Ferré de France du 9 mars 2011
avec
Monsieur Bruno de Monvallier Directeur de RFF
Région Aquitaine-Poitou Charentes
__________

Etaient présents :

  •                 Monsieur Bruno de Monvallier Directeur de RFF
  •                 Monsieur Serge Fresquet Président du CODELIAPP
  •                 Monsieur Jacques Valadié Vice-Président du CODELIAPP

Le CODELIAPP a été reçu de 10h00 à 11h15. Comme nous l'avions souhaité les points suivants ont été abordés :

1)                Le devenir de la ligne ferroviaire Limoges-Périgueux-Agen avec l'arrivée des TGV à Agen et Périgueux 
2)                la politique d'entretien menée sur cette ligne.
3)                La réouverture de la ligne Villeneuve sur Lot - Penne d'Agenais - Fumel.
4)                Le retour du fret ferroviaire sur ces lignes
5)                La future gare TGV d'Agen

Point 1 : devenir de la ligne ferroviaire Limoges-Périgueux-Agen avec l'arrivée des TGV à Agen et Périgueux.

Monsieur de Monvallier nous a assuré que l'on ne devait pas avoir d'inquiétudes sur le devenir de cette ligne. Le CODELIAPP lui a indiqué le constat inquiétant qu'il avait fait sur l'état de l'infrastructure entre Monsempron Libos et Siorac en Périgord avec une voie dont le plancher est homogène mais très âgé et qui nécessitera donc dans un avenir proche un remplacement " massif " de traverses. RFF en est conscient et s'appuie sur l'audit ARCADIS qui a été réalisé. Il nous a indiqué que cette ligne, qui n' a pas été inscrite au CPER (contrat de plan Etat/région)  2007-2013, le serait sur le prochain contrat (CPER 2014-2020). Nous lui avons indiqué que la région Aquitaine, avec l'arrivée des TGV à Agen et Limoges considérait cette ligne comme le dit monsieur Bernard Uthurry, premier vice-président de la Région Aquitaine, " comme un axe structurant de premier plan ".

Point 2 : la politique d'entretien menée sur cette ligne.

Nous avons indiqué à Monsieur le Directeur de RFF notre satisfaction de voir que des travaux sont réalisés sur la ligne Périgueux-Agen. Nous lui avons indiqué que la méthode appliquée, pour des travaux d'entretien courant, avec remplacement systématique des trains par des bus n'était pas acceptable car elle pénalisait trop les usagers. Pourquoi la SNCF infra pour le compte de RFF ne prévoit-elle pas des travaux de nuit ? Monsieur de Monvallier nous a dit que des travaux de nuit augmentait le budget entretien de 30%, et que la SNCF infra n'était pas favorable au travail de nuit (difficultés au niveau social). Il nous a concédé que sur les grands axes, Bordeaux-Paris, Bordeaux-Toulouse, etc…, l'entretien se faisait de nuit et que cette pratique serait progressivement généralisée.

Point 3- La réouverture de la ligne Villeneuve sur Lot - Penne d'Agenais - Fumel.

Le comité consultatif du 1er octobre dernier, auquel notre association participait, a validé le scénario n°2 dit du " coupes-accroches " et une gare de Villeneuve sur Lot positionnée au droit des Lycées. L'étude socio-économique est en cours.
Pourriez vous, Monsieur le Directeur, nous indiquer :
  •                 Quand cette étude vous sera t-elle rendue ? Quand les études d'avant-projets vont-elles débuter ?
Monsieur le Directeur de RFF nous a rappelé que l'étude porte sur la réouverture Villeneuve sur Lot - Penne d'Agenais vers Agen. La desserte de Villeneuve-Monsempron Libos-Fumel n'est donc pas pris en compte. Il nous a  annoncé qu'il venait de recevoir l'étude socio-économique et que celle-ci était très favorable au projet de réouverture. Les études d'avant-projet vont donc débuter ainsi que la préparation des DCE ( dossiers de consultation des entreprises) et seront terminées fin 2013 de manière à ce que les travaux de réouverture puissent débuter en 2014  au début du prochain CPER. (inscription des travaux sur le CPER 2014-2020)
En ce qui concerne les passages à niveau RFF, comme il a fait sur Oloron-Bedous, travaillera avec le ministère, pour éviter de remplacer les passages à niveau existants par des ouvrages d'art.

  • Qu'en est-il de la ligne Monsempron Libos-Fumel ?
Monsieur de Monvallier nous assure que le Conseil d'administration de RFF a pris la décision de fermeture de cette ligne suite à la demande de la Communauté de Communes du Fumélois Lémance. Il nous a dit que RFF n'aurait pas pris cette décision si les élus du fumélois avaient décidé de conserver cette ligne.
RFF préfère vendre la totalité de l'infrastructure à la collectivité de manière à conserver l'intégralité de la  plateforme et éviter son morcellement.
Nous avons insisté sur l'intérêt de conserver la possibilité de desservir par fer l'usine de Fumel. C'est un marché qui pourrait intéresser RFF, avec la reprise de croissance de l'usine Métaltemple. Pour RFF, ce sera, maintenant, à la communauté de communes du fumélois de réserver, si elle le souhaite, cette option de desserte, si le besoin s'en fait sentir.

Point 4- le retour du fret ferroviaire sur ces lignes

RFF Aquitaine a mis en place, un service, pour rechercher les trafics fret potentiels avec si le marché existe la mise en place d'opérateurs de proximité. Nous lui avons indiqué que des marchés existent avec le transport de la chaux, des produits sidérurgiques, des céréales, du bois. Les Chaux Bruyères de Saint-Front sur Lémance demandent à effectuer du trafic par fer ; La SODEPAC pour le transport des céréales également.

Point 5- la future gare TGV d'Agen

Monsieur le Directeur de RFF nous informe d'un consensus d'une majorité des élus agenais pour une gare rive gauche. Le financement du barreau ferroviaire gare historique - gare nouvelle sera pris sur le budget des travaux connexes de la LGV. Il n'y aura pas de rupture de transport pour l'accès à la gare TGV d'Agen.
Nous avons rappelé à monsieur de Monvallier que notre association, dans ses contributions, a toujours été favorable à la ligne nouvelle à grande vitesse Bordeaux-Toulouse à condition que l'étoile TER d'Agen soit raccordée sans rupture de transport à la gare TGV.

L'entretien étant terminé, le CODELIAPP remercie le directeur de RFF, de nous avoir reçu, de nous avoir permis d'échanger, et de nous avoir donné des réponses sur les interrogations que nous exprimions.

Le Président du CODELIAPP
Serge FRESQUET

Élections municipales et cantonales des 9 et 16 mars 2008

ELECTIONS MUNICIPALES des 9 et 16 mars 2008.
Commune de PENNE d'AGENAIS


Liste " Bâtir ensemble l'avenir de notre commune " menée par Maria Garrouste
…………
Penne une commune dynamique
Pour favoriser l'emploi et le développement économique :
Profitons de l'atout " gare " et prévoyons le développement du frêt.
…………. (extrait profession de foi).

Liste " Avec Vous pour Penne " menée par Patrick Fabre (maire sortant)
……………
Les services publics : le poumon des communes rurales
Nous défendrons, comme par le passé, nos services publics de proximité : la Trésorerie, la Poste, la ligne SNCF Agen-Périgueux.
Défense des services publics : les élus se sont mobilisés pour préserver les services publics. Nous avons donc défendu : la ligne SNCF Agen Périgueux et la nécessité d'horaires plus adaptés aux correspondances TGV ……………………(extrait profession de foi)..

ELECTIONS CANTONALES des 9 et 16 mars 2008.
Canton de PENNE d'AGENAIS


Candidat Bernard Barral
Je serai le conseiller général du désenclavement pour un vrai développement économique
"                Re dynamiser la ligne ferroviaire Agen/Périgueux/Paris et revitaliser la gare de Penne par la création d'une zone d'activités. (extrait profession de foi).

Candidat Yves Boissieres
Les transports ! los transports ! :
La gare de Penne est un atout pour Penne et le villeneuvois ; Nous devons maintenir la ligne Agen-Périgueux-Limoges
  •                 En 2002 : 30 trains de céréales partaient de Penne
  •                 En 2007 : 2 seulement
Il est urgent que le Conseil Général avec la Région interviennent pour rétablir le bon sens. Rappel : un train de céréales = 50 camions. (extrait profession de foi).

Candidat Jean Pierre LORENZON
Projets :
  •                 Maintenir la voie ferrée Agen-Penne-Périgueux (extrait profession de foi).


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : samedi 25 mars 2017