Démarrer ou arrêter la musique

proposition CODELIAPP a SRIT

COLLECTIF de COORDINATION pour la DEFENSE de la LIGNE SNCF
AGEN-PERIGUEUX-PARIS

Lieu dit " Coquillou " 47500 FUMEL

Jacques VALADIE
Président du Collectif
Tél/fax : 05 53 71 51 27
Fumel le 18 mars 2009


Monsieur Jean Louis CARRERE
1er Vice-Président du Conseil Régional d'Aquitaine
Hôtel de Région
14, rue François de Sourdis
33077 BORDEAUX CEDEX


Objet : SRIT 2ème phase
3ème conférence régionale

Monsieur le Président,

Le jeudi 12 mars 2009 nous avons participé à la conférence territoriale sur le SRIT qui s'est tenue à Bordeaux à l'Hôtel de Région. Vous nous avez présenté le rapport provisoire, constitué de deux parties :

  •                 partie 1 : Schémas de services et d'infrastructures
  •                 partie 2 : Zooms sur les aires urbaines

Le président du CODELIAPP Monsieur Jacques VALADIÉ dans son intervention a développé trois points :

  •                 Ligne Agen-Limoges
  •                 Ligne Penne-Villeneuve-sur-Lot
  •                 Gare TGV d'Agen

Le CODELIAPP se félicite de voir inscrit  la réouverture de Villeneuve-Penne-Fumel pour 2014.

Dans la contribution ci- jointe nous reprenons ces trois points ainsi qu' une proposition sur le nouvel axe ferroviaire à grande capacité transpyrénéen, qui nous espérons seront repris dans le document final.

Vous remerciant par avance pour la prise en compte de nos propositions, veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos salutations distinguées.

Le Président : Jacques Valadié

SRIT 2ème PHASE

TROISIEME CONFERENCE REGIONALE


Réunion du 12 mars 2009 à Bordeaux


CONTRIBUTION  du CODELIAPP
COLLECTIF de COORDINATION pour la DEFENSE de la LIGNE SNCF
AGEN-PERIGUEUX-PARIS
Lieu dit " Coquillou " 47500 FUMEL

La conférence territoriale qui s'est tenue à Bordeaux à l'Hôtel de Région le 12 mars 2009 nous a présenté les rapports provisoires du  SRIT :

  •                 Livre 1 : Schémas de services et d'infrastructures
  •                 Livre 2 : Zooms sur les aires urbaines

Le CODELIAPP propose que le document final soit enrichi, dans l'intérêt des habitants que nous représentons, par l'apport des quatre propositions suivantes :

Proposition 1 : ligne de Agen à Limoges

Nous tenons à cette appellation de ligne et non à un découpage Agen-Périgueux et Périgueux-Limoges, page 87 et 88 de la partie 1 du rapport, car de fait vous dénaturez cette ligne en classant Agen-Périgueux ligne d'intérêt régional et l'autre partie d'intérêt national. Ce manque de cohérence on le retrouve dans la politique d'entretien en privilégiant Agen-Monsempron-Libos et Le Buisson-Périgueux. Et le reste entre Monsempron-Libos et Siorac !!!

Pourtant dans les stratégies d'action de l'agglomération de Périgueux et de Bergerac, partie 2 du rapport, page 10, nous notons favorablement que la ligne Agen Périgueux doit être régénérée, et que l'axe Limoges-Périgueux-Agen pourra être utile à l'activité fret.

Page 59 de ce même rapport sur l'armature urbaine du Lot-et-Garonne vous proposez de définir un calendrier de régénération de la ligne Agen-Périgueux.

Nous vous proposons de mettre en cohérence la partie 1 et la partie 2 du rapport par la proposition suivante qui reflète votre volonté de moderniser l'axe Agen-Limoges :

La ligne Agen-Limoges sera entièrement régénérée à l'horizon 2018 pour permettre aux habitants desservis par cet axe de pouvoir profiter de l'arrivée du TGV à Limoges et à Agen (LGV Poitiers-Limoges et LGV Bordeaux-Toulouse).

Proposition 2 : ligne de Villeneuve-sur-Lot à Penne d'Agenais et Fumel

Nous nous félicitons de voir inscrit cette réouverture dans le rapport du SRIT avec un projet de réouverture pour 2014. Mais nous nous interrogeons sur le montant indiqué :
  •                 50 millions d'€ pour 7 km500, soit 6.5 millions d'€ au km.

Nos étions restés sur l'estimation de 2000  que nous avions réactualisé à 17,74 M d'€.  L'accident d'Allinges ne doit pas inciter à " surenchérir " le projet. Le chiffre présenté de 50 M d'€ est repris dans toute la presse locale et fait réagir les administrés.

Nous vous demandons d'engager rapidement les phases d'études Avant-projet de manière à présenter une estimation affinée qui pourra être inscrite dans le rapport final.


Vous trouverez ci-joint une partie de l'étude de mars 2000, scénario 2 bis, réalisée par  MTI conseil et SYSTRA que vous aviez commandé, et que nous avons actualisée.

EVALUATION DES COÛTS D'INVESTISSEMENTS
(Extrait du document de Synthèse MTI-SYSTRA)


                                                                                  scénario 2ter                scénario 2ter actualisé
                                                                                  en MF                                en M €
Investissements d'infrastructures                               
Voie Villeneuve-Penne                                                  31,0                            5,29
Voie Libos-Fumel                                                  1,0                              0,17
BV, quais, accès gare de Villeneuve                  2,3                            0,39
BV, quais, accès gare de Fumel                                  1,0                            0,17
Passerelle quais gare de Penne                                  1,25                            0,21
                               
Signalisation et installations ( * )                               
Villeneuve-Penne (incluse)                                  13,0                            2,22
Passage à niveau Villeneuve-Penne                  3,5                            0,60
Libos-Fumel                                                                  0,5                            0,09
                               
Sous-total travaux                                                  53,6                              9,14
TOTAL INFRASTRUCTURES avec aléas                58,9                10,06
               
Investissements matériel roulant                               
Nombre d'autorails en roulement                8 ( X 73500)                8 ( X 73500)
Nombre d'autorails en réserve                2                2
Parc d'autorails nécessaires                10                10
dont parc actuel à renouveler                5                5
Coût total du parc d'autorails                90,0                15,37
Coût du parc induit par le projet                45,0                7,68
                               
               
TOTAL INVESTISEMENTS                103,9                17,74
                               
formule d'actualisation: ( Montant x 1,12 ) :                6,55957               
                               
( * ) Hors travaux de suppression de PN               
               
Proposition 3: gare TGV d'Agen

Nous partageons votre volonté de voir la gare TGV d'Agen desservie par les TER et nous renouvelons notre position sur l'implantation de la gare TGV à Layrac à l'intersection de la LGV et de la ligne Agen-Auch. 

Les services régionaux ferroviaires pourraient desservir cette gare avec la réouverture au service TER :
  •                 de Nérac- Port-Sainte-Marie- Agen TGV,
  •                 de Auch-Fleurance-Lectoure-Astaffort- Agen TGV,
  •                 de Villeneuve-AgenTGV,
et le raccordement des lignes voyageurs existantes aux gares TGV :
  •                 de Limoges-Périgueux-Agen TGV
  •                 de Castesarrasin-Moissac-Valence d'Agen-Agen TGV
  •                 de Marmande-Tonneins-Agen TGV…

Mais ne faites pas l'erreur de la mise en place d'un transport en commun en site propre qui pénaliserait fortement toutes les villes que nous venons de citer !

Nous vous demandons d'inscrire dans le rapport final notre proposition de réalisation d'une gare TGV à Layrac raccordée aux lignes TER existantes et de noter que nous sommes défavorables à une gare TGV à Estillac.

Proposition 4 : nouvel axe ferroviaire à grande capacité transpyrénéen

Le 10 janvier 2008 s'est tenu à Paris le sommet franco-espagnol sur le projet du nouvel axe ferroviaire à grande capacité transpyrénéen faisant partie du projet prioritaire n°16 des réseaux Trans-européens de Transport (RTE-T). Une déclaration commune sur le programme d'études préliminaires a été rédigé et validé par les ministres monsieur BORLOO pour la France et madame ALVAREZ ARZA pour l'Espagne. Un calendrier a été proposé pour le développement des études sur la période 2008-2011 et mise du projet au débat public en 2012-2013. Cette ligne autorisera les circulations :
  •                 de trains classiques de marchandises
  •                 de trains de voyageurs
  •                 de navettes voitures et autocars
  •                 et le ferroutage.
Le tracé non encore défini devrait permettre la traversée des Pyrénées par un tunnel de basse altitude réalisé vraisemblablement entre Huesca et Tarbes.

Bien que nous nous situons à l'horizon 2030, le CODELIAPP demande que le trafic provenant de l'Espagne par le futur tunnel ferroviaire central à grande capacité emprunte un axe ferroviaire central pour éviter l'engorgement de Bordeaux vers Paris et Toulouse vers Paris.




Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : samedi 25 mars 2017