FUMEL
Démarrer ou arrêter la musique

Bienvenue sur le site du Collectif ... !


CODELIAPP : Collectif de Coordination pour la défense de la ligne SNCF Agen-Périgueux-Paris)
Mairie de Monsempron Libos Place du Foirail 47500 MONSEMPRON LIBOS
EDITO (7 mars 2017)


                          En préambule, nous vous informons que notre Assemblée Générale s'est tenue le vendredi 17 mars 2017,
                              à 18h 15, à Monsempron Libos, Place de la mairie  salle du foirail.
(cf onglet dernière assemblée générale)
                              la cotisation est toujours de 5€.


Depuis 23 ans, le CODELIAPP milite pour un transport public conforme aux besoins des citoyens sur l'axe Agen-Périgueux.
Les usagers sont toujours intéressés par ce transport ferroviaire propre, protecteur de l'environnement, mais la SNCF semble de plus en plus réticente à fournir, en zones rurales, des circulations régulières, en particulier pour les voyageurs (trajets travail) ou pour les étudiants, afin qu'ils soient à l'heure, dans des trains confortables ; en bref, pour l'ensemble des citoyens.

La "mode" étant, à priori, le transfert sur des axes routiers, déjà largement encombrés et accidentogènes. On ne comprend plus la politique des pouvoirs publics qui, d'un côté se targuent d'avoir créé la COP 21 et de l'autre, accentuent la pollution, avec la mise en service des cars Macron, par exemple.

De toute évidence, les lobbies routiers ont toujours un bel avenir !  Sans oublier que toutes ces circulations de nouveaux cars, à des prix défiant, il est vrai, toute concurrence s'effectuent sur des structures payées, elles, avec l'argent public , ne l'oublions pas.

La Région Nouvelle Aquitaine, qui soutient cet axe depuis 2002, parle de mobilité qui serait une source de progrès. En effet, il faut se déplacer vers son lycée, sa faculté, son lieu de travail, ou vers tout autre lieu que celui où on habite.

L'enjeu est un enjeu de rapidité, d'accessibilité le plus sûr possible. Mais les petites lignes desservant nos zones rurales semblent dans cette politique d'intérêt général, oubliées.

La question de la santé, des loisirs, de la créativité, se pose dans les espaces ruraux. quand on concentre les activités dans de grands centres, il ne faut pas oublier que ceux qui en sont en dehors, se sentent forcément abandonnés et se pose alors la question de l'égalité.

Que fait on quand on est un élu, de l'intérêt général souvent en concurrence avec l'économie de marché en ce qui concerne les zones rurales ?

Nos objectifs n'ont pas changé :

  • Modernisation et développement de l'axe Agen Périgueux,

  • Réouverture de la ligne SNCF Villeneuve/Penne, comme promis par la Région Aquitaine dans le cadre du GPSO, avec la mise en oeuvre de Bordeaux Toulouse. Faut il avoir confiance ?

  • Quant à la LGV Bordeaux Toulouse, nous nous sommes positionnés sous 2 conditions :
      .  remise en état de la ligne existante Bordeaux Toulouse,
      .  Pas de rupture de charge à Agen entre gare centre et future gare LGV.

Annoncée pour les horaires d'été, réouverture de la liaison directe Agen Périgueux Limoges, promise au Comité de ligne à Agen le 8 juin 2016.

Merci à toutes celles et ceux qui nous soutiennent : adhérents, usagers, élus, et municipalités,


Bonne visite !

nombre de visiteurs

 

TER arrivant en gare de Penne d'Agenais

carte adhérent

le "bon point" des adhérents


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : samedi 25 mars 2017